Débat autour des opportunités de la Ville Intelligente

Réunis à l’hôtel de Région par l’Institut Confluences le 5 juin, des experts, des entreprises et des collectivités locales ont échangé sur les bonnes pratiques à mettre en place pour profiter des marchés émergents liés à la ville intelligente.

Les villes sont confrontées à des enjeux économiques et environnementaux qui les poussent à se tourner vers des solutions innovantes pour améliorer la gestion des flux, maitriser leurs dépenses énergétiques et améliorer sans cesse le cadre de vie des populations. « A partir d’un modèle industriel de croisement des compétences et en adoptant une approche décloisonnée, les entreprises peuvent tester des évolutions technologiques et d’usage, en partenariat avec les collectivités, pour aborder les nouveaux marchés liés à la ville intelligente. Lyon et Grenoble sont d’ailleurs en pointe sur ces questions », affirmait Bruno Lacroix, président de l’Institut Confluences, en préambule du colloque « La ville intelligente et l’industrie » le 5 juin. « Les enjeux liés à la ville intelligente sont considérables, avançait Jean Hantjens, économiste et urbaniste, conseil en stratégies urbaines. L’efficacité énergétique, la maîtrise des coûts urbains qui englobent l’administratif mais également les dépenses de logement et de déplacement pour les privés, la gouvernance et la gestion politique des systèmes urbains sont des thématiques à prendre en compte, tout en impliquant les populations. » Les grands donneurs d’ordres, de l’énergie par exemple, commencent à proposer des services supplémentaires. Linky, le compteur électrique connecté déployé par ERDF, a passé des tests concluant à Lyon pendant près de deux ans. Pouvant recevoir et envoyer des données à distance, il illustre parfaitement le type d’innovations à imaginer pour contribuer à la ville intelligente. Autre innovation, mise en place par une start-up : des capteurs installés dans la chaussée sur le territoire du Grand Lyon pour mesurer les épisodes neigeux et prendre les bonnes décisions pour leur gestion. Mise au point par des chercheurs de l’Inria et de l’Insa, la technologie a été déployée par la jeune entreprise lyonnaise Hikob. « Le projet a démarré en collaboration avec le Grand Lyon qui a su sortir du cadre des marchés publics pour innover », relate Ludovic Broquereau, directeur marketing et commercial chez Hikob. « La ville intelligente n’est pas un concept à Lyon, affirme ainsi Karine Dognin-Sauze, vice-présidente du Grand Lyon chargée de l’innovation et des nouvelles technologies. 4 000 entreprises sont recensées dans le secteur du numérique et 700 avec des savoir-faire précis sur l’activité des cleantech sur le territoire du Grand Lyon. La robotique est en pointe. Nous avons tous les atouts pour tester de nouvelles solutions et de nouveaux modèles économiques. »

Terrain d’expérimentation
La question des business modèles est régulièrement revenue lors du colloque du 5 juin. Une solution a été avancée par Marie-Céline Rascle, directrice du cluster MecaLoire. « La ville intelligente présente de nombreuses opportunités de marché que les PME ont du mal à s’approprier. Le cluster a créé une filiale, une SAS dont tous les membres de MecaLoire sont ainsi actionnaires, pour déployer le projet PLUG. Cette prise enterrée et universelle permet de connecter des objets urbains. Plusieurs industriels sont intervenus pour mettre au point ce projet qui a reçu le soutien de la Ville de Saint-Etienne et une enveloppe globale de financement de 2 M€. Voici un modèle organisationnel à observer pour impliquer des PME de la mécanique, de l’électronique… » Le territoire reste ainsi un terrain d’expérimentation privilégié. « Chaque ville nait et se développe avec son passé, son histoire, sa géographie, son contexte et son identité propre, développe Carlos Moreno, conseiller scientifique du président de Cofely Ineo. Les habitants sont prêts à s’investir quand ils sont fiers de leur ville. Quand on sait que bientôt près de 70 % de la population vivra dans des villes et qu’il y a autant d’objets connectés que d’habitants sur la planète, les enjeux de la ville intelligente, des nouvelles technologies et de l’environnement sont cruciaux. »


Vous aimeriez aussi...

Description de l´auteur

Institut Confluences

Réagir

caractères restants

Aucun commentaires.